Brèves, France : Saboter les flux, quels qu’ils soient !

Hautes-Alpes, 7 février 2019 : un nouveau sabotage de fibre optique a eu lieu sur l’A51 (le deuxième en quinze jours) qui contraint Vinci à fermer une portion d’autoroute toute la journée dans les deux sens, cette fois entre Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence) et La Saulce (Hautes-Alpes), soit 34 kilomètres. « La fibre a été coupée en deux points différents à côté des tunnels Mirabeau et de la Baume, provoquant le dysfonctionnement de leurs systèmes de sécurité et de communication ». Par ailleurs, près de 6.000 foyers ont également été privés de téléphone et d’Internet, dans les communes situées aux alentours de Manosque. Le sabotage concerne tous les opérateurs.

Et puis si c’est le second sabotage de l’A51 par fibre, c’est le troisième en tout pour couper ce flux autoroutier :

  • 31 janvier : saccage de locaux techniques de Vinci
  • 17 janvier : sabotage de la fibre optique. Près de 6.000 foyers ont également été privés de téléphone et d’Internet, dans les communes situées aux alentours de Manosque. Le sabotage concerne tous les opérateurs.

Villeparisis (Yvelines), 4 février 2019: sur le fil twitter du compte RER B, on apprenait à 07h41 ce lundi 4 février que le trafic sur l’ensemble de la ligne était totalement interrompu en raison d’un sabotage sur les installations électriques. Le trafic a été fortement impacté toute la matinée et ce n’est que vers 14h que le trafic a été entièrement rétabli. 

Pour rappel, le 5 février dernier, un sabotage incendiaire a causé une interruption totale du trafic sur l’ensemble de la ligne du RER A, du début de matinée jusqu’à 17h. C’est l’incendie d’un transformateur au bord des voies entre Vincennes et Nation qui est à l’origine de cette inerruption des flux ferroviaires. 

This entry was posted in A bas le travail, Actions directes, Contre la science et la technologie and tagged , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.