Grenoble, France : Incendies solidaires

Dans la nuit du 26 au 27 octobre, nous avons incendié trois véhicules sur la rue jean perrot, à Grenoble, à savoir un utilitaire SPIE (entreprise qui s’engraisse en construisant des taules), une voiture d’une boîte de sécurité privée ainsi qu’un utilitaire de Schindler.
Nous avons également tenté d’incendier une Jaguar, mais pour d’obscures raisons, elle semble ne s’en être sortie qu’avec quelques traces sur la carrosserie et des pneus fondus.

Par ces gestes, nous souhaitons adresser notre solidarité à Ghespe et Paska, toujours enfermés en Italie après la vague d’arrestations d’août dernier, ainsi qu’aux deux incarceré-e-s de l’histoire de la keufmobile en feu. Nous nous réjouissons également des récentes attaques contre des keufs, à Limoges, à Clermont et en Isère, et exprimons notre soutien aux incendiaires toujours anonymes.

[Reçu par mail]

This entry was posted in ACAB, Actions directes, Contre la société de contrôle et de surveillance, Feu aux prisons, Réflexions sur l'action directe et la répression, Répression, solidarité and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.