La Réunion : Révolte incendiaire pour accueillir le chef de l’Etat – 24 octobre 2019

Ce jeudi 24 octobre 2019, des barricades et des feux ont accueilli le chef de l’Etat français, qui en était à son deuxième jour de visite sur l’île de la Réunion.
Les émeutes se sont princialement concentrées dans les quartiers du Chaudron à Saint-Denis, de la Rivière-des-Galets au Port. Cette colère incendiaire a ravivé chez certain.es garants de l’ordre les émeutes du mois de novembre 2018 sur l’île (cf ici et ).

Au total, sur toute l’île, 33 poubelles ont été brûlées, et 28 véhicules totalement détruits. Deux commerces ont été pillés.
Lors des émeutes, 9 personnes ont été interpellées. D’ailleurs, les affrontements ont fait quelques blessés parmi les uniformes : 8 policiers, un gendarme et un pompier.

Dès la mi-journée, des heurts ont opposé des jeunes aux forces de l’ordre, faisant suite à plusieurs blocages de routes et de ronds-point. Au moment de son arrivée la veille, un comité d’accueil hostile l’attendait à l’aéroport.
Dans la soirée, les affrontements se sont poursuivis, avec des groupes de jeunes encapuchés qui ont érigé des barricades de poubelles et de palettes au Chaudron (Saint-Denis). Vers 19h au Port, quelques émeutiers ont profité du désordre sur les voies de circulation pour aller foutre le feu à un concessionnaire automobile ‘Peugeot’ de la Rivière des Galets : 25 véhicules sont partis en fumée, 25 autres ont été vandalisés. Le grand nombre de routes barricadées et d’affrontements épars expliquent en partie le fait que les flammes aient eu le temps de détruire ces carcasses de métal pendant de longues minutes. Les pompiers ont été contraints d’attendre la charge des gendarmes mobiles pour pouvoir procéder à l’extinction de l’incendie. En tant qu’extincteurs des feux de la rébellion, les hommes en rouge ont bien évidemment été caillassés lors de leur intervention.
Toujours au Port, un bureau de tabac a été complètement pillé au cours de la nuit: tickets à gratter, alcool, cigarettes… tout s’est volatilisé en quelques minutes.
La déchetterie de Saint-Laurent a également été incendiée à la Possession.
Aux alentours de 20h au Chaudron (Saint-Denis), des révoltés ont tenté de piller un supermarché Jumbo Score (groupe Casino): plusieurs individus, foulard et tee-shirt autour du visage, se sont d’abord affrontés aux agents de sécurité du magasin, ceux-ci ayant été contraints de s’enfermer à l’intérieur et d’appeler les flics (la BAC est rapidement intervenue pour épauler les vigiles, empêchant le pillage). Une heure plus tard, un fast-food ‘Burger King’ a été attaqué à coups de pierres. D’autres sources (médias) évoquent une tentative de pillage.
A l’arrivée du chef de l’Etat dans l’île mercredi 23 octobre, des échauffourées ont éclaté entre forces de l’ordre et manifestants aux abords de l’aéroport.

Bureau de tabac pillé au Port

Incendie chez la concession automobile Peugeot au Port

idem

idem

idem

Voitures endommagées chez le concessionnaire

idem

Porte d’entrée du Burger King au Chaudron, Saint-Denis

 

[Reformulé de divers articles des médias réunionnais, 24 et 25 octobre 2019]

This entry was posted in ACAB, Actions directes and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.