Hannovre, Allemagne : Attaque solidaire du commissariat – 1er août 2019

Poste de police attaqué

Dans la nuit du 1er août, nous avons détruit les vitres du poste de police de Varenheider à Kugelfangtrift.

Il existe d’innombrables raisons d’attaquer les flics. Cela nous paraît une nouvelle fois plus qu’évident que c’est l’arrestation de nos compagnon.ne.s des bancs publics qui a fait que nous sommes passés à l’acte cette nuit.

D’après la presse, on reproche aux compagnon.ne.s des « bancs publics » d’avoir préparé un engin incendiaire pour l’anniversaire des émeutes du G20 [1]. Qu’ils et elles soient « coupables » ou non, on s’en fout !

Bien que notre attaque ne puisse n’avoir l’effet que d’une piqûre d’épingle, elle s’inscrit dans une série d’une multitude d’attaques contre les flics (pas seulement) en Allemagne ces derniers mois. Chacune de ces piqûres nous fait sentir que nous ne sommes pas impuissant.e.s face à l’autorité, la domination et la répression.

La rage au ventre, la tête froide, les joues brûlantes et les cœurs enflammés, nous sommes uni.e.s et continuons de nous associer contre l’ordre dominant et celles et ceux qui le maintiennent.

Si vous kidnappez nos compagnon.ne.s des rues ou des bancs publics, nous ripostons !

Solidarité avec toutes les victimes de la violence des flics et de la répression !

Une accolade, force et liberté pour les trois des bancs publics !

Pour la révolte !

[Traduit de l’allemand de indymedia, 1er aout 2019]

NdT:
[1] Ce fut en réalité à l’occasion du deuxième anniversaire des émeutes anti-G20 à Hambourg de début juillet 2017

This entry was posted in ACAB, Actions directes and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.