Kouaoua (Nouvelle-Calédonie) : L’industrie du nickel goûte une nouvelle fois aux flammes – 24 mai 2020

Au petit matin du 24 mai à Kouaoua, le convoyeur de la SLN a de nouveau été la cible des flammes vers 4 h.

Selon le média ‘Nouvelle Calédonie La 1ere’, « 200 mètres de la serpentine auraient brûlé en deux endroits distincts : 100 m en haut, et 100 m en bas, à une centaine de mètres du portail d’accès à la mine, au niveau du creek. L’incendie a été éteint par les camions arroseurs de la SLN. Le tapis qui achemine le minerai de nickel jusqu’au bord de mer a été la cible régulière des incendiaires depuis 2017. »

Le dernier incendie criminel de la serpentine de Kouaoua remonte à mai 2019. Depuis juillet 2017, elle a subi une vingtaine de fois le même sort.

Les multiples condamnations d’individus pour ces feux contre l’extraction du nickel n’ont jamais miné l’opposition incendiaire.

This entry was posted in Actions directes and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.