Affiche en solidarité avec les anarchistes arrêté.e.s. le 13 mai 2020 à Bologne

Voici une affiche en soutien aux compagnon.e.s arrêté.e.s ce 13 mai en Italie.


En ce moment

On ne peut pas briser les idées en les réprimant.
On ne peut les briser qu’en les méprisant.
En refusant de penser, en refusant de changer.
Ursula Le Guin.

En ce moment, pendant que les êtres humains se confinent, les animaux reprennent de l’espace, en laissant des traces et en ouvrant des voies inexplorées que des esprits complices peuvent parcourir pour atteindre, de façon inattendue, des lieux intéressants et des points sensibles, loin des yeux de métal indiscrets.

En ce moment, une vague inspirée et inspirante se répand en Europe, de la France aux Pays-Bas, en passant par l’Allemagne.

En ce moment, cette vague irrépressible, insaisissable, laisse derrière elle des roues crevées, des antennes cramées, des câbles sectionnés.

Cette vague s’appelle : le Sabotage.
Et elle continue à déferler malgré la Peur.

Ils ont la dystopie.
Nous, on a l’arme de l’utopie.

Des coeurs sauvages.


L’affiche en italien

[Reçu par mail, 14.05.2020]

This entry was posted in Affiche, Publication, Réflexions sur l'action directe et la répression, Répression, solidarité and tagged , , , , . Bookmark the permalink.