Besançon (Doubs) : Quatre matons fracassés – 24 avril 2020

Ce 24 avril, quatre matons de la Maison d’Arrêt de Besançon ont subi l’assaut surprise de deux codétenus.
L’attaque a laissé de sévères traces du côté des geôliers : dent déchaussée, côtes cassées, douleurs cervicales, main enflée…

Selon l’Est Républicain, « tout serait parti d’une vidéo diffusée sur l’application Snapchat, tournée depuis une cellule bisontine grâce à un téléphone clandestin. Une opération de fouille a effectivement permis la découverte de deux appareils, cachés dans la cellule des demi-frères. Conformément aux règles internes de l’établissement pénitentiaire, il avait été décidé de séparer les deux trublions en guise de sanction. C’est à cette occasion que les codétenus ont tenté de se rebeller. […]
Depuis mi-mars, la maison d’arrêt de Besançon est soumise à de fortes restrictions, destinées à diminuer le risque de propagation du Covid-19. Ces nouvelles mesures comprennent notamment la suspension des parloirs et de toutes les activités collectives. […]

 

This entry was posted in ACAB, Actions directes, Feu aux prisons and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.