Toul (Meurte-et-Moselle) : Révolte incendiaire à la prison d’Ecrouves – 17 avril 2020

Ce vendredi 17 avril, une révolte a éclaté en début de soirée au centre de détention d’Ecrouves, à l’ouest de Toul en Meurthe-et-Moselle.
Une quarantaine de prisonniers s’est révoltée aux alentours de 18h, en bloquant un étage de la taule (le 3ème), puis en arrachant une grille de séparation, en détruisant des caméras et en incendiant leurs matelas et des détritus.

Les Eris et une vingtaine de flics (issus de différents services de Toul et de Nancy dont la section d’intervention et la BAC) ont été mobilisées.

Trois prisonniers ont été identifiés comme étant des meneurs et transférés dans la foulée au centre de détention de Nancy-Maxéville. 18 autres mutins ont quant à eux été transférés vers les centres de détention de Toul, Saint-Mihiel et Strasbourg.

Comme lors des précédentes révoltes dans les prisons en mars dernier, la suspension des parloirs et l’isolement encore plus grand imposé aux prisonniers avec la crise du coronavirus seraient les éléments déclencheurs. 

[Repris de la presse régionale, 17 et 18.04.20]

This entry was posted in Actions directes, Contre la société de contrôle et de surveillance, Feu aux prisons and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.