Un peu partout : Saboter le confinement numérique – Fin mars 2020

En pleine période de confinement, l’opérateur de télécommunication Orange a enregistré plusieurs actes de sabotage en Normandie mais aussi à Bordeaux, en Charente, en Moselle ou encore dans la région Hauts-de-France.

Des personnes déconfinées sectionnent les câbles du réseau de fibre optique, ce qui entraîne des coupures de connexions téléphoniques et internet pour les clients. Au Havre, 73 foyers auraient été déconnectés.

Par exemple au Havre, 1,5 km de fibre optique sont à réparer. « Cela représente 492 soudures et il faut compter en moyenne 12 soudures à l’heure. […] Le travail des techniciens est donc titanesque, d’autant qu’ils doivent s’interrompre régulièrement pour des interventions d’urgence notamment pour les services vitaux (santé, police etc.) ». 

Par ailleurs, les réparations sont plutôt longues. Dans un secteur du Havre (Porte Océane) coupé, les travaux ont débuté mercredi 1er avril et devrait se terminer vers le 7 avril, soit quasiment deux semaines après la coupure. 

[Repris de FranceBleu, 02.04.2020]

This entry was posted in A bas le travail, Actions directes, Contre la science et la technologie, Contre la société de contrôle et de surveillance and tagged , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.