Leipzig, Allemagne : Incendie d’une bagnole de sécurité privée – 13 décembre 2019

Le journal de la LVZ écrit : « Vendredi soir vers 19h (13.12.2019) une voiture a complètement brûlé dans la Weißenfelser Straße. Comme l’a dit un porte-parole de la police, personne n’a été blessé lors de l’incident.
Au total, les dégâts s’élèvent à environ 10.000 euros. La voiture, qui serait un véhicule d’une entreprise de sécurité, a été remorquée. L’origine de l’incendie est inconnue pour l’instant ».

Pourtant, la raison de l’incendie du véhicule on la connaît parfaitement, car c’est nous qui avons mis le feu.
Nous avons décidé, en même temps que la manifestation à Connewitz, d’incendier un véhicule de l’entreprise de sécurité privée WIS.

Les flics ne sont pas les seuls à faire partie de cet appareil répressif qui, jour après jour, nous impose son monde avec violence, un monde que nous n’avons jamais décidé pour nous, car nous n’avons jamais eu le choix, et auquel nous ne pouvons simplement pas échapper, car il n’existe tout bonnement pas d’endroit où il ne nous pourchasse pas.

Ce n’est qu’en nous défendant et en ne nous conformant pas aux règles du jeu des puissants, que nous avons la possibilité d’attaquer les rapports dominants et de reprendre nos vies en main.

Nous envoyons ainsi un signe de solidarité aux compagnon.ne.s qu résistent au sud de Leipzig.

De plus, nous sommes solidaires avec les trois du banc public, avec les forces révoltées et émancipatrices en France et avec tou.te.s les autres prisonnier.e.s en lutte de ce monde d’exploitation, d’oppression et d’humiliation.

Devenons incontrôlables !

 

[Traduit de l’allemand de indymedia, 17.12.2019]

This entry was posted in ACAB, Actions directes, Contre la société de contrôle et de surveillance and tagged , , , . Bookmark the permalink.