Appel à la solidarité après le G20 à Hambourg

Après le G20 à Hambourg :  Appel à la solidarité

Dans une période de chasse ouverte aux opposant.e.s au G20 par les flics, les médias et « l’opinion public » (incluant des appels au lynchage qui circulent sur internet), il est essentiel de se rappeler de celles et ceux qui ont été blessé.es durant les manifs contre le sommet du G20 à Hambourg et des dizaines de personnes qui sont toujours placées sous enquête et enfermées par l’État allemand.

Cependant, nous n’avons aucune considération pour une large partie de la société qui, œuvrant main dans la main avec les pouvoirs publics et les médias, accepte non seulement l’État policier que nous avons dû endurer à Hambourg mais qui veut également le voir se renforcer.

Il est maintenant temps, pour les groupes et les individus, d’organiser des événements de solidarité, des caisses de soutien et d’exprimer par tous les moyens la solidarité avec celles et ceux qui sont emprisonné.es, comme par exemple en écrivant des lettres à celles et ceux dont nous connaissons les adresses.

Exprimons notre solidarité avec toutes les personnes ciblées par la répression durant le G20 et actualisons leur situation par nos réseaux de contre-information. Assurons-nous qu’elles ne restent pas seules !

Pour plus de pressions sur les autorités, les médias et leur monde ! Pour l’anarchie !

[L’appel en plusieurs langues ici]


Hambourg après le G20: Incarcération de Fabio et Maria

Au cours d’une manifestation vendredi 7 juillet 2017, qui avait pour but de bloquer une rue à l’occasion du sommet du G20, deux jeunes personnes (Fabio, 18 ans et Maria, 23 ans), toutes deux originaires de la ville italienne de Feltre (région de Vénétie) sont arrêtées et placées en garde à vue. Elles ont tenté de venir en aide à une jeune femme blessée par la police. Les deux personnes ont été emmenées au centre de détention temporaire de Harburg à Hambourg. La garde à vue s’est vue transformée dimanche 9 juillet en détention, si bien qu’elles se trouvent en ce moment-même en prison. Il leur est reproché le délit de « troubles à l’ordre public ».

(Plus d’infos à venir)


Münster, Allemagne: Fourgons de flics vandalisés

Au cours de la nuit de mercredi à jeudi 13 juillet 2017 à Münster, 15 fourgons de police ont été vandalisés: plusieurs vitres ont été gravées d’inscriptions contre le sommet du G20. Parmi elles, on pouvait lire: « Welcome to Hell [Bienvenue en enfer] » et aussi « Vous vous sentirez jamais en sécurité ». D’après les flics et les médias, il y en aurait pour près de 70.000 euros de dégâts.


Berne, Suisse : manif de solidarité face à la répression lors du sommet du G20 à Hambourg

150 personnes présentes ce dimanche 16 juillet à la manif de solidarité avec tou.te.s ce.lles.ux blessé.e.s et enfermé.e.s lors du sommet du G20 à Hambourg

Voir un compte-rendu des actions précédentes en solidarité avec la révolte à Hambourg lors du G20

This entry was posted in ACAB, Actions directes, Contre-Information, Répression, solidarité and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.