Allemagne / Autriche : Attaques solidaires avec les personnes réprimées lors du G20

[La presse régionale fait écho de l’attaque visant le poste de police du quartier de ‘List’ de Hannovre: vers 3h30 du matin, plusieurs personnes masquées et vêtues de noir ont bombardé de pierres ce lieu d’oppression. Au moins deux fenêtres du rez-de-chaussée surélevé auraient été brisées. Par ailleurs, près de 20 mètres carré du mur du comico ont été recouverts de peinture blanche, ce qui a probablement été réalisé à l’extincteur, d’après les enquêteurs. Les dégâts s’élèveraient à un peu plus de 1500 euros. Ci-dessous le communiqué de revendication:]

Nous sommes en colère : attaque d’un poste de police à Hannovre

Dans la nuit du 11 au 12 juillet, nous avons attaqué le commissariat de police de List situé dans la Höfestraße avec des pierres et de la peinture.

Par cette action, nous montrons notre opposition à l’État, aux flics et à la répression. Nous nous montrons solidaires avec tou.te.s nos ami.e.s qui ont été harcelé.e.s, blessés ou enfermé.es dans le cadre du sommet du G20, ou concerné.e.s d’une autre manière par la répression : vous n’êtes pas seul.es et soyez sûrs que notre solidarité s’adresse à vous !

Aux milliers de flics qui ont organisé une orgie de violence à Hambourg, qui ont chassé et blessé des gens quitte à les tuer : NOUS VOUS HAÏSSONS !

En conclusion, pour anticiper les débats sur la question de la violence dans les commentaires : nous sommes clairement solidaires des affrontements nocturnes lors du G20. Peu importe que certaines actions puissent paraître insensées et même si nous ne sommes pas toujours compris en agissant par « une violence aveugle qui elle-même nous enivre » : aucune raison de se distancier !

Ceux qui pestent une fois de plus contre les « anarchistes pourfendeurs de chaos » et les « émeutiers violents » oublient vite que l’ordre de la propriété et de la force de travail vendue est maintenu chaque jour par la force.

Compte tenu du massacre de l’UE dans la mer Méditerranée, des conditions d’exploitation capitaliste ou ne serait-ce que des unités de police d’intervention lourdement armées équipées d’armes aptes à faire la guerre, les critiques exagérées sur « les excès de violence » ne sont vraiment pas à prendre au sérieux.

La haine et la colère contre l’existant qui a éclaté à Hambourg est plus que compréhensible. Les désordres sociaux ne produisent donc pas toujours que de belles images.

Tout le monde déteste la police !

Smash Capitalism !

Solidarité pour la résistance !

[Traduit de l’allemand de linksunten indymedia, 12. Juli 2017]


Hambourg (Wilhelmsburg): Attaque du concessionniare Rolls-Royce

Le G20 est terminé. Nos luttes non !

Cette nuit à Wilhelmsburg (quartier d’Hambourg), la façade d’entrée du concessionnaire de voitures de luxe « Rolls Royce » a été détruite.

Ces derniers jours et ces dernières semaines, nous avons porté ensemble, avec des dizaines de milliers d’autres personnes, notre lutte contre le sommet du G20 dans la rue sous différentes formes. Nous avons expliqué que nous refusons le G20 dans sa globalité et que n’acceptons sa mise-en-scène politique ni à Hambourg, ni ailleurs. [..]

Mais peu importe ce que nous pensons des actions isolées de ces derniers jours. Il est clair que nous ne nous laissons pas diviser et nous sommes solidaires de tous les prisonniers !

Pourtant, les protestations anti-G20 ne sont qu’une raison pour se réunir et exprimer notre refus des rapports existants. Plus important encore est d’ancrer les luttes dans notre vie quotidienne. En étant unis et solidaires, nous voulons nous organiser contre les contraintes d’un ordre social capitaliste et national. […] En plus du fait de fabriquer des voitures de luxe chères et des techniques de l’énergie nucléaire, Rolls-Royce est également le leader mondial du marché dans la production de propulseurs pour l’aéronautique militaire ainsi que pour la technique de navigation de la marine. Rolls-Royce est en cela un symbole du capitalisme mondial, qui tirent profit des guerres et développent des produits qui créent encore plus de situations de violence pour les gens.

Nous sommes conscients que notre action d’aujourd’hui n’abolira pas voire ne stoppera pas les relations capitalistes. Mais nous pouvons nous activer pour d’autres actions…

No G20 continues!

[Traduit de l’allemand de linksunten.indymedia.org, 13. Juli 2017]


Vienne, Autriche: Pétage de pubs en solidarité !

Le week-end dernier (8/9 juillet 2017) à Vienne, plusieurs douzaines d’encarts publicitaires en verre d’arrêts de bus, de stations de métro, de cabines téléphoniques, etc… ont été brisés.

La publicité pousse à la consommation, créée des besoins qu’en principe nous n’avons pas, parvient jusque dans nos têtes sans qu’on s’en aperçoive et produit ainsi des normes (entre autres sexistes) pour préserver la croissance économique. Plus nous voyons souvent une publicité, plus elle nous influence et nous incite en même temps à consommer des produits ciblés. Les entreprises capitalistes s’accaparent presque tous les panneaux publicitaires, parviennent ainsi à une forte présence et au contrôle de l’ensemble de la ville et au-delà.

Contre le contrôle subliminal venant de ces multinationales !

Pour une vie auto-déterminée !

Liberté pour tous !

Merde au G20 ! Merde au Kiwarei [1] ! Allez mourir !

[Traduit de l’allemand de linksunten.indymedia.org, 13. Juli 2017]

NdT:

[1] Mot issu de l’argot viennois qui signifie « flicaille ».

This entry was posted in ACAB, Actions directes, Contre la société de contrôle et de surveillance, Répression, solidarité and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.