Leipzig, Allemagne : Deux pelleteuses du constructeur de taules Vinci brûlées en solidarité – 11 octobre 2019

[Dans la nuit de jeudi à vendredi 11 octobre 2019, deux pelleteuses d’Eurovia ont entièrement brûlé sur le chantier d’un pont. Les pompiers ont été appelés vers 1h40 pour éteindre l’incendie. On ne connaît pas le montant des dégâts. Ci-dessous le communiqué de revendication]

Profiteur de taules incendié – Excavatrices incendiées – Solidarité avec les trois du « banc public »

Dans la nuit du 11 octobre, nous avons incendié deux excavatrices de l’entreprise Eurovia-Vinci. En tant que groupe international, Vinci a déjà souvent montré, dans le passé comme dans le présent, qu’il ne recule devant RIEN et est prêt à accepter n’importe quel contrat, même le plus sale.

De nombreux exemples le montrent, notamment dans le projet de construction d’un aéroport à côté de Nantes (France), où se trouvait la ZAD qui entre-temps a été expulsée. Vinci, en collaboration avec l’État français, voulait y défricher une forêt de 2000 hectares pour construire le troisième plus grand aéroport de France. Toutefois, une opposition combative mais aussi portée par la société civile est parvenue à empêcher ce projet.
Vinci est également impliqué dans la construction de prisons et fait ainsi partie d’un système de domination et d’oppression.

Quelques personnes déterminées se sont opposées à cette domination lors du sommet du G7 à Biarritz. En dépit du fait que la ville ait été bouclée par l’armée, elles ont réussi à pénétrer dans la ville de Bayonne, située au nord de Biarritz et à laisser éclater leur rage contre les puissants. Lors de cette action, 68 personnes ont été arrêtées au total, dont 38 d’entre elles ont été placées en détention provisoire.

Les machinations de Vinci vont à l’encontre de notre idée d’une société juste et libérée, ce qui fait de ce groupe et ses infrastructures étaient et resteront des cibles de nos actions. Regardez autour de vous, il y a plein de chantiers de Vinci.

Feu et flamme à la répression !
Solidarité avec les prisonnier.e.s du G7 et les trois de l’autoroute !
Solidarité avec les trois du « banc public » !
Liberté pour Loïc !
Liberté pour tou.te.s les prisonnier.e.s !

[Traduit de l’allemand d’indymedia, 11. Oktober 2019]

This entry was posted in Actions directes, Contre l'aménagement du territoire et l'embourgeoisement des quartiers, Feu aux prisons and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.