Zurich, Suisse : Blocage émeutier contre la marche anti-IVG – 14 septembre 2019

Samedi 14 septembre 2019 à Zurich, les réactionnaires de la « marche pour la vie » („Marsch fürs Läbe ») organisaient pour la dixième année d’affilée une marche contre le libre-accès à l’avortement. Cette année, ils s’étaient donné rendez-vous à 14h sur la Turbinenplatz. Plus d’un millier de personnes ont tenté de s’y opposer et de leur barrer le chemin, malgré le lourd dispositif policier déployé pour assurer le bon déroulement de la marche des chrétien.ne.s intégristes.

Des policiers ont été attaqués à coups de pierres, blessant deux d’entre eux, des conteneurs ont été brûlés et des barricades érigées sur le parcours de leur marche. Un véhicule de police a également été endommagé.

« Les participants à la contre-manifestation ont été avisés qu’ils ne pourraient pas former de cortège, mais qu’un rassemblement dans le parc serait toléré. Peu après 14h45, plusieurs personnes ont malgré tout marché vers la Turbinenplatz. Parmi eux, certains poussaient des landaus contenant des projectiles.
Afin d’éviter un affrontement entre pro- et anti-avortement, la police a tiré des balles en caoutchouc et des substances irritantes à l’encontre du cortège non-autorisé. En retour, les policiers ont reçu des bouteilles, des pierres et autres projectiles. Plusieurs petits groupes ont également tenté de franchir les barrages policiers.
Dans le même temps, des inconnus ont mis le feu à des conteneurs à plusieurs endroits et bloqué des rues avec des matériaux de construction. Certains des pompiers, venus éteindre les flammes, ont été agressés et blessés.
La police a temporairement arrêté la « Marche pour la vie » pour des raisons de sécurité. Le cortège a cependant pu reprendre vers 15h45 et poursuivre son chemin sans autre embûche en empruntant un itinéraire raccourci. »

Au cours des affrontements, un homme de 30 ans a été arrêté pour « violence et menace à l’encontre des autorités et des fonctionnaires ». Détenu pendant quatre jours à Propog, le tribunal a décidé mercredi 18 septembre de le placer en détention provisoire. Il est actuellement incarcéré à la prison de Limmattal à Dietikon, et ce jusqu’à nouvel ordre.

Voir une vidéo de la contre-manif (avec les visages floutés)

[Repris de RTS.ch et de barrikade.info]

This entry was posted in ACAB, Contre le patriarcat, Contre toutes les religions, Feu aux prisons, Répression and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.