Bure (Meuse) : Soutien au camarade incarcéré à la suite de la réoccupation du bois

Sur l’arrestation d’un camarade le jour de la réoccupation du bois Lejuc

« Il a été arrêté et emprisonné 4 mois pour non respect de son contrôle judiciaire. Contrôle qui consiste à être interdit de paraître dans les départements de la Meuse et de la Haute-Marne, de s’abstenir de rentrer en relation avec 9 autres de ses camarades de lutte et l’obligation de se rendre régulièrement à un suivi par le SPIP (service pénitentiaire d’insertion et de probation).

Il est de ces personnes mises en examen lors de la grosse opération de répression policière et judiciaire de juin 2018. Il est actuellement en détention préventive (dans l’attente de son procès) dans le cadre de l’enquête pour association de malfaiteurs de Bure.

Pour lui écrire, vous pouvez écrire à la Maison de résistance (2 rue de l’Église, 55290 Bure) et les lettres lui seront transférées.

Solidarité face à la répression ! »

[Extrait de indymedia nantes, mardi 13 août 2019]

This entry was posted in Anti-nucléaire, Répression, solidarité and tagged , , . Bookmark the permalink.