Italie – Grèce : Face à la répression à Turin, Trente et Rovereto, la solidarité c’est l’attaque (2) – [22-24 février 2019]

Pour consulter les précédentes brèves d’attaques en solidarité avec les anarchistes réprimé.e.s en Italie, cliquer ici.


Cagliari, Italie – 24 février 2019 : incendie solidaire d’une antenne-relais

Dans la nuit de jeudi 14 février on a incendié une antenne-relais à Cagliari, sur la Piazza Maremma.

En solidarité avec les compas de Turin arrêtés et l’Asilo expulsé.

Liberté pour Antonio, Silvia, Giada, Larry, Nicco, Beppe !

*****

Cremone, Italie – 24 février : Sabotage de fibre-optique en solidarité

Après les arrestations et les perquisitions dans le Trentin, une colonne de fibres optiques a été mise hors service pendant la nuit. Réduire au silence le technomonde pour faire vibrer  sa propre chaire. Par solidarité, également avec les compagnons de Turin, avec le compagnon du Fermento, avec les prisonniers des opérations scripta manent et panico. Même ici, dans le brouillard de Crémone, la pilule de la répression ne passe pas.


Athènes, Grèce – 22 février : Action de solidarité avec les arrêté.e.s de Turin et du Trentin

Le vendredi 22 février, l’Institut italien de la culture d’Athènes a été occupé en solidarité avec les personnes arrêtées de Turin et du Trentin ainsi que pour l’occupation de l’Asile.

De l’intérieur du bâtiment, des courriels ont été envoyés aux autorités de l’État italien et des tracts ont été lancés pour exprimer la solidarité avec les compagnons arrêtés.

Dehors, deux banderoles en grec et en italien sur lesquelles il était écrit:

  • Le terrorisme c’est l’Etat.
  • Solidarité avec l’Asilo occupé et les personnes arrêtées à Turin et dans le Trentin.

Feu à toutes les prisons !

Liberté pour tou-te-s !

Des anarchistes

[Traduits de l’italien de round robin]

This entry was posted in Actions directes, Feu aux prisons, Répression, solidarité and tagged , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.