Berne, Suisse : Deux antennes incendiées – 26 décembre 2018

Dans cet incroyable pays qui se nomme la Suisse, comme chez leur voisin allemand, la police a son propre site de brèves de désordre où elle communique (avec parcimonie) ce qui l’intéresse. Mais c’est au moins plus clair que les communiqués officieux de préfecture directement publiés par les journaflics de ce côté-ci des Alpes.

C’est ainsi que dans le canton de la capitale administrative, Berne, on apprend que dans la nuit du mardi à mercredi 26 décembre, une antenne a brûlé à Grosshöchstetten, sur le Hürnbergackerweg. C’est l’ensemble de la salle technique de la station d’émission qui a été réduite en cendres après que la porte a été brisée. Le lendemain soir, toujours dans le même canton de Berne, une seconde située à Langenthal (quartier de Dennliweg) a été calcinée vers 23h50. A l’arrivée des pompiers, l’armoire de commande et plusieurs faisceaux de câbles de la tour de transmission étaient en feu.

Comme il ne faut pas exagérer non plus, la police ne va pas jusqu’à préciser de quel type d’antenne de transmission (Sendemastanlage) il s’agit, de téléphonie mobile simple, de télévision, de radio pour la police et l’armée, etc. On se contentera donc de cela pour l’instant…

This entry was posted in Actions directes, Contre la science et la technologie and tagged , , , . Bookmark the permalink.