France : Sabotages en série contre la SNCF

Bagnols-sur-Cèze (Gard), 29 décembre

Dans la nuit de vendredi à samedi 29 décembre, six passages à niveau ont été sabotés. Les compteurs électriques qui permettent l’ouverture des barrières ont été vandalisés empêchant ainsi l’ouverture des barrières après le passage des trains, dans le but de stopper la circulation des voitures. Tous sont situés aux alentours de Bagnols-sur-Cèze : sont concernés les passages à niveau de Pont-Saint-Esprit, de Bagnols-sur-Cèze, de Saint-Nazaire, d’Orsan, de Vénéjan et de Laudun-l’Ardoise.


Bollène (Vaucluse), 28 décembre

Peu d’informations précises pour ce deuxième sabotage en une semaine contre la ligne TGV vers Bollène. Voici ce qu’en dit le Dauphiné (extrait) : « C’est la deuxième opération de sabotage de ce genre en une semaine. La ligne de TGV passant par Bollène a de nouveau été la cible de délinquants, dans la nuit de jeudi à vendredi [28 décembre]. Tard dans la nuit, des personnes ont saboté des boîtiers électroniques perturbant ainsi le trafic ferroviaire.

Rapidement alertés, les agents de la SNCF se sont rendus sur les voies au niveau de Bollène pour remettre le boîtier en état. Les gendarmes de la compagnie d’Orange sont venus sur les lieux et les Techniciens en identification criminelle (Tic) de la gendarmerie ont procédé à plusieurs relevés d’empreintes. Des retards d’une vingtaine de minutes ont été enregistrés sur certains trains de voyageurs. Pour le moment, l’enquête est toujours en cours pour déterminer qui sont les auteurs de ce sabotage et s’ils sont liés à celui de la semaine dernière. L’affaire a été confiée à la brigade de Bollène. »


St-Clair-les-Roches (Drôme), 24 décembre

La nuit du dimanche au lundi 24 décembre, une guérite de signalisation SNCF a été incendiée de façon volontaire entraînant sa destruction. Ceci a mis hors service la signalisation et les contrôles de zones qui sont reliés aux aiguillages, empêchant la manœuvre de ceux-ci. Les trains des deux sens doivent « marcher à vue », c’est à dire à vitesse très réduite, pour franchir la partie de voie située sur la zone de St-Clair-les-Roches.

La ligne entre Valence et Lyon et en provenance de Marseille a été impactée, avec des retards pour un moment (la SNCF annonce un délai de 2 à 4 semaines pour les réparations), plus trois gares (Vienne, St-Clair-les-Roches et le Péage-de-Roussillon) non desservies et remplacées par des cars de substitution.


Carcassonne (Aude), 16 décembre

La nuit du samedi 15 au dimanche 16 décembre vers 2h du matin, une armoire électrique destinée à la signalisation a été incendiée le long de la voie ferrée à hauteur du centre commercial Leclerc. Ce sont les trains Toulouse/Narbonne qui ont été impactés.

 

[Reformulé de la presse]

This entry was posted in Actions directes and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.