Italie : Contre le TAP et pour Ghespe toujours incarcéré !

Trente, 8 février 2018: vitres brisées à l’agence ADECCO via Gocciadoro. Inscriptions laissées: Complices du TAP [pipeline transatlantique] et exploiteur!

Cagliari, 15 février: sur internet, nous apprenons que des dégradations sont survenues au siège de Casa Pound Cagliari. Quelqu’un a écrit des slogans sur la façade qui disent: « Ghespe libre! » – « Balances » – « Amis des gardiens » et deux « (A) ». De plus, l’enseigne a aussi été recouverte de peinture et les deux caméras installées il y a une dizaine de jours ont été arrachées.

Ghespe est le surnom du compagnon anarchiste Salvatore Vespertino. Le compagnon a été arrêté le 3 août 2017 avec d’autres anarchistes puis relâchés. Il est actuellement le seul à être resté en prison (incarcéré à la prison de « Fiorentino di Sollicciano »), accusé par le procureur de Florence d’avoir fabriqué l’engin qui a explosé dans la nuit du nouvel an 2017 devant la librairie « Il Bargello », reliée à la Casa Pound Florence. Cette nuit-là, de gros dégâts ont été causés à leur siège et un artificier de la police d’Etat a été blessé lors de l’explosion, ce qui lui a fait perdre un oeil et une main. Le compagnon est actuellement accusé de fabrication d’engins explosifs et de tentative de meurtre et se trouve en détention provisoire en attente de son procès, dont la date n’a pas encore été fixée. L’enquête de cette affaire n’est d’ailleurs toujours pas close.

This entry was posted in Actions directes, Contre l'aménagement du territoire et l'embourgeoisement des quartiers, Contre la science et la technologie, Répression, solidarité and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.