Grèce : Affiche pour le compagnon anarchiste Konstantinos, récemment arrêté à Athènes

Le 28 octobre, Konstantinos (Dinos) est arrêté par les assassins armés de l’EKAM à Athènes. Il est accusé de l’envoi d’un colis piégé à Loukas Papademos, technocrate et ancien premier ministre, qui a été blessé par l’attaque à l’intérieur de sa voiture. Les autres accusations contre lui sont la découverte d’autres colis piégés en même temps que l’attaque et atteinte à l’Article 187A pour « participation à une organisation criminelle », « appartenance présumée à la Conspiration des Cellules de Feu », le groupe qui a revendiqué un des colis piégés.

Nous nous foutons de la démocratie, du spectacle médiatique et de la mentalité de flic qui est la junte de l’innocence ou de la culpabilité. Nous ne jouons pas leur jeu de justice, dans laquelle les pièces sont déjà placées contre nous, ni celui de l’Etat qui sème la terreur, cette peur auto-imposée qui imprègne cette société passive. Ce dont nous nous soucions est la poursuite de la lutte armée contre la nécropole de l’autorité.

Force à notre compagnon Dinos Yiagtzoglou.

Corps et âme, rien n’est fini, le combat continue !

Des Anarchistes individualistes et chaotiques

[Traduit de l’anglais de Act for Freedom Now]

This entry was posted in Actions directes, Répression, solidarité and tagged , , , . Bookmark the permalink.