Larajasse (Rhône) : Contre l’implantation fasciste, plutôt l’action directe que le citoyennisme – 21 mai 2020

Dans la nuit du 20 au 21 mai, des tags et des bris de vitres sont venus secouer la tranquillité dans ce village, situé à moins de 50 km au sud-ouest de Lyon : le local fasciste a été recouvert de messages et s’est fait péter une fenêtre.

En effet, fin février, l’association « Terra Nostra », véritable repaire de néonazis du milieu lyonnais, a inauguré son local, dans une partie de l’ancien restaurant des Trois Clochers.

Contrairement à ce qu’affirme la presse locale, ce local est toujours loué aux fascistes, et les dégâts causés par cette attaque sont pleinement à leur charge.

Alors que les citoyens s’étaient rassemblés le 1er mars à l’appel des élus du coin contre l’ouverture de ce local (davantage par peur de conflits et de désordres que par « antifascisme »), d’autres ont préféré agir par eux-mêmes, contre la peste brune qui se couvrent du manteau de promotion et de vente de produits régionaux et de terroir local.

 

 

This entry was posted in A bas le patriotisme, Actions directes, Contre les frontières and tagged , , , , . Bookmark the permalink.