Maddaloni, Italie : Une nouvelle antenne-relais incendiée – Avril 2020

Plusieurs journaux italiens reportent depuis quelques jours qu’une partie des habitants de Maddaloni, ville de 39 000 habitants située en banlieue de Caserte (Campanie) sont privé d’internet et de téléphone en plein confinement. Ce sont en effet plusieurs antennes-relais 3G et 4G des réseaux WindTre et Iliad qui sont parties en fumée sur les hauteurs de Montedecoro au petit matin du 10 avril ou du 22 avril, selon les porte-parole de préfecture qui n’ont pas réussi à se mettre d’accord ! Mais qu’importe la date effective, puisque le résultat est bien là, clair et net comme des câbles et des appareils calcinés. Et qui sait si certains habitants n’ont pas recommencé par la force des choses à se parler et à se regarder en face ?

Comme il est désormais devenu habituel dans certains pays, les vautours et les perroquets d’État se sont immédiatement jetés sur l’hypothèse d’opposants complotistes à la 5G, alors que cette attaque est anonyme et qu’il existe beaucoup d’autres raisons pour s’en prendre à ce genre de structures de télécommunication. Ce dispositif contribue à l’aliénation et à l’alimentation de ce monde techno-scientifique, qui vide nos existences et perfectionne l’exercice du pouvoir à travers le contrôle.

Contre tout virus, y compris celui de la pandémie technologique, le feu est en tout cas un bon remède. Au suivant !

 

[Synthétisé de la presse italienne par Démesure, 27/04/20]

This entry was posted in Actions directes, Contre la science et la technologie, Contre la société de contrôle et de surveillance and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.