Massy-Wissous (Essonne) : Déconnecter mairies, comico, banques et entreprises en plein confinement – 10 avril 2020

Dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 avril, sept câbles de fibre optique ont été sectionnés à Massy (Essonne). Plus de 1300 clients (dont plusieurs institutions), ont été privés d’internet et de téléphone.

En plein confinement, l’acte de sabotage a provoqué une interruption nette du réseau Internet et téléphonique chez plus d’un millier de foyers. Parmi les clients atteints, certains classés comme « prioritaires » par l’opérateur : plusieurs institutions, dont le commissariat de Massy, les mairies de Massy et de Wissous, des banques, des entreprises

Près de 1,5 km de câbles sont à changer, ce qui explique que l’oérateur Orange est fait appel à un sous-traitant pour rétablir les connexions.

« Les clients prioritaires seront réparés en provisoire dans le courant de la soirée, les travaux se poursuivront tout le weekend pour un rétablissement prévu mercredi prochain, espérant même plus tôt, précisait Orange ce vendredi 10 avril».

L’opérateur Orange indique que sur les 1300 lignes coupées, 700 appartiennent à Orange (450 sur Massy et 250 sur Wissous) et 600 à des opérateurs tiers.

« Depuis quelques semaines, et dans l’ensemble des régions, « de nombreux actes de vandalismes » ont été recensés contre des infrastructures du même opérateur ».

[Reformulé du Parisien et du Républicain de l’Essonne, 10.04.20]

This entry was posted in A bas le travail, ACAB, Actions directes, Contre la science et la technologie, Contre la société de contrôle et de surveillance and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.