G20 à Hambourg, Allemagne : La répression n’est pas finie – Manifs de solidarité après une nouvelle vague de perquisitions

Ce mercredi 27 septembre, plus de 100 flics ont perquisitionné 14 appartements et un magasin à Hambourg et dans le land de Schleswig-Holstein. Les flics ont embarqué 7 I-phones durant la perquisition. Ils prétendent que ces portables ont été volés lors d’un pillage d’un magasin de téléphonie mobile le 7 juillet lors des émeutes anti-G20.

Lors d’une conférence de presse mardi, les flics ont également précisé que 2000 personnes étaient sous enquête mais que ce nombre pourrait grimper rapidement à 3000. Une équipe « spéciale G20 » de 180 enquêteurs continue par ailleurs à analyser vidéos des transports avec des logiciels de reconnaissance faciale afin d’identifier les gens. Le procureur a également annoncé que 319 personnes sous enquête ont toutes été identifiées et que 23 personnes sont toujours en détention provisoire. Mais vu qu’Orazio a été libéré tôt ce mercredi matin, le nombre de détention préventive est désormais de 22.

Ce dimanche 1er octobre s’est tenue une manif de solidarité jusqu’à la prison de Billwerder, où encore de nombreuses personnes sont incarcérées pour leur participation au contre-sommet du G20. Le texte des organisateurs « United we stand », collectif anti-rép monté à l’issue du G20, est dispo en anglais à cette adresse.

Les adresses de quelques compagnons toujours incarcérés pour les émeutes du G20 :

RICCARDO LUPANO (09/06/1985)
JVA Billwerder
Dweerlandweg n° 100
22113 Hamburg
Germany

EMILIANO PULEO (02/02/1987)
JVA Billwerder
Dweerlandweg n° 100
22113 Hamburg
Germany

ALESSANDRO RAPISARDA
JVA Billwerder
Dweerlandweg n° 100
22113 Hamburg
Germany

FABIO VETTOREL (02/12/1998)
JVA Hahnöfersand
Hinterbrack 25
21635 Jork


Manif de solidarité avec les prisonnier.e.s du G20 à Amsterdam (Pays-Bas), samedi 30 septembre 2017.

This entry was posted in Contre-Information, Répression, solidarité and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.