Bourges (Cher) : 9 horodateurs mis hors-service – Février 2020

En février, deux vagues de sabotage ont mis neuf horodateurs du centre-ville de Bourges (Cher) hors-service…

« Cinq au début du mois de février, puis à nouveau quatre dans la nuit du 17 au 18 février… les horodateurs de l’hyper centre-ville de Bourges sont la cible de dégradations ces derniers jours.
« Cela s’était déjà produit il y a quelques mois, précise Philippe Mercier, premier adjoint au maire de Bourges chargé de la prévention et de la sécurité. Cela arrive de temps en temps. »

Si pour la première vague, place George-Sand, rue Porte-Jaune et rue de la Monnaie, ce sont les vitres et les systèmes de paiement qui avaient été abimés et qu’il suffisait de changer des pièces pour les remettre en service, pour les quatre nouveaux horodateurs dégradés la nuit dernière (rue des Marronniers, rue des Trois-Maillets et rue Michelet), il faut attendre le passage d’un expert pour l’assurance, ce qui va certainement retarder un peu plus leur remise en route. 

« Jusqu’à maintenant, les ASVP passaient toujours même s’ils faisaient preuve d’indulgence car les automobilistes devaient aller chercher un autre horodateur pour payer leur stationnement mais désormais, ils ne vont plus verbaliser », poursuit Philippe Mercier ajoutant que la municipalité a déposé une plainte.

Le changement des 64 horodateurs de Bourges, en 2018, avait coûté 410.000 euros à la ville. 

Un des deux horodateurs de la place George-Sand mis hors service (ou cachez ce sabotage que le quidam pourrait imiter…).

[Repris du Berry Républicain, 18.02.2020]

This entry was posted in Actions directes, Contre l'aménagement du territoire et l'embourgeoisement des quartiers, Contre la société de contrôle et de surveillance and tagged , , , . Bookmark the permalink.