Munich, Allemagne : Solidarité avec la révolte sociale au Chili

Au Chili, des dizaines de milliers de personnes se révoltent depuis des semaines contre la normalité dominante. Postes de police, églises, banques, centres commerciaux, bus, stations de métro et universités brûlent. La normalité du quotidien est paralysée et le pouvoir étatique et capitaliste est attaqué.

Comment pouvons-nous, d’ici, exprimer notre solidarité et nos liens avec les révoltes qui se déroulent là-bas ?

Il existe une multitude de possibilités…. par exemple, ces dernières nuits à Munich, plusieurs distributeurs automatiques de tickets ont été incendiés et réduits en cendres dans différentes stations. Par ailleurs, le consulat chilien a été dégradé avec de la peinture et « Feu à tous les États ! (A) » a été tagué à côté. Non loin de là, une église a elle aussi été souillée à la peinture et un tag laissé dessus: « Ni Dieu ni État ni patriarcat ».

Ce serait beau que de telles propositions trouvent ici aussi une diffusion sauvage et que d’autres possiblités de solidarité soient mises en pratique.

[Traduit de l’allemand de indymedia, 16.11.2019]

This entry was posted in ACAB, Actions directes, solidarité and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.