Allemagne – Autriche : Solidarité offensive avec les trois de Hambourg – 13 août 2019

[Diverses actions et attaques incendiaires d’Allemagne et d’Autriche en solidarité avec « les trois du banc public » de Hambourg]

Dresde, Allemagne : Vonovia reste indésirable – 13 août 2019

Le plus gros groupe immobilier d’Europe côté en bourse, Vonovia, a pu une nouvelle fois augmenté ses bénéfices en 2018. L’entreprise qui siège au DAX30¹ à Bochum, a pu augmenter ses profits d’1.7 milliards d’euros. Cela signifie que sur un euro de revenu locatif , environ 38 centimes revient aux actionnaires, soit plus d’un tiers. Ainsi, Vonovia a réussi à optimiser ses profits dans son secteur d’activité. Mais qui paie ces profits colossaux de l’entreprise ?
Ce n’est ni un secret ni une grande nouvelle surprenante que ces bénéfices soient réalisés sur le dos des locataires. En faisant des facturations douteuses, des réparations, des rénovations, ce qui amène par la suite des augmentations de loyer, Vonovia réussit à générer toujours plus d’argent et à les reverser ensuite aux actionnaires.

Vonovia est certes la plus grosse entreprise immobilière mais en aucun cas la seule en Allemagne et en Europe qui peut être attaquée en raison de ses méthodes douteuses. „Deutsche Wohnen“ ou „CG Group“ en sont des exemples.
A cause de la gentrification constante, des personnes sont chassées par les groupes immobiliers et des quartiers entiers sont transformés. Les profites augmentent au même rythme que nos loyers, mais dans des villes comme Hambourg, Berlin, Leipzig ou Dresde, où le prix du loyer ne va que dans un sens et où les apparts sont rares, beaucoup de gens ne peuvent pas fuir cette contrainte cette exploitation. Cela conduit à la gentrification et à la mise à la rue. Seuls le marché et les gros groupes immobiliers qui jouent avec gagnent.
C’est pourquoi nous ne luttons pas seulement pour nous dans notre coin ni pour notre haine du système capitaliste et ce genre d’entreprises, mais pour tou.te.s celles et ceux qui sont exploité.e.s et aux dépens desquels sont réalisés des milliards de profits.
Pour ces raisons, nous avons incendié une camionnette Vonovia dans la nuit de lundi à mardi [13 août 2019] à Dresde. Afin de montrer à Vonovia, à la ville et à tous les autres que nous sommes toujours là et que nous continuons de lutter.
Malheureusement, le feu n’a pas pu endommager l’autre véhicule de Vonovia garé devant mais nous en tirons également les leçons.
L’action envoie des salutations solidaires à toutes les personnes qui luttent pour une société libre et contre les structures répressives.

Salutations aux trois du « banc public ».
Pour vous.
Pour tout le monde²

[Traduit de l’allemand d’indymedia.de, 13.08.2019]

NdT :
¹Equivaut au CAC40 en France.
²On ne peut pas reproduire en français la référence qui est faite dans le texte original. Car le A de « alle » qui signifie « tout le monde », est entouré d’un cercle. Çà veut peut-être dire que cette action enflammée est dédiée à tou.te.s les anarchistes à travers le monde.


Francfort : une bagnole de Siemens cramée – 13 août 2019

Dans la nuit du 12 au 13 août 2019, nous avons incendié une voiture de Siemens dans l’arrondissement de Bockenheim à Francfort.
Siemens gagne de l’argent en construisant des systèmes de verrouillage de portes pour les prisons, fournit des technologies de surveillance, notamment à la Turquie, et arme Frontex et les frontières extérieures de l’Union Européenne.
Nous saluons Lisa en prison en Espagne, les trois compagnon.ne.s du « banc public », Loïc et tou.te.s les autres qui sont séquestré.e.s par l’État ou qui sont en cavale. Nous sommes à vos côtés, dans nos pensées comme dans nos actes ; que ces étincelles de révolte arrivent jusqu’à vous par-delà les murs et les barreaux ! Malgré l’existant, nous continuons de lutter contre la fausse pacification de l’espace public et pour des instants durant lesquels nous sommes encore en capacité de sentir notre amour et notre liberté.
Pour un monde sans prisons, liberté pour tou.te.s les prisonnier.e.s !

Ce qu’en disent les flics :

Le bilan d’un incendie volontaire cette nuit dans la Falkstraße est de neuf voitures endommagées par le feu et des murs d’immeuble endommagés par la fumée. Des habitant.e.s vaient alerté les pompiers vers 3h15 lorsque les premiers véhicules étaient en flammes. Au total, le feu a entièrement détruit sept voitures, deux autres voitures ont été endommagées sous l’effet de la chaleur.

[Traduit de l’allemand d’indymedia.de, 13.08.2019]


Vienne, Autriche : bagnole de flics repeinte pour les trois du « banc public » – 13 août 2019

Dans la nuit de lundi à mardi [13 août], nous nous sommes donné pour tâche de repeindre une bagnole de flics garée au commico « Keplergasse ». Lorsque nous sommes repassés à l’aube, l’accès à la rue était barrée pendant qu’une entreprise de dépannage s’occupait de la voiture.
Cette action s’inscrit dans le cadre de notre solidarité avec les compagnon.ne.s du « banc public » qui sont toujours en détention préventive.
Nous vous envoyons des salutations et appelons tou.te.s les autres à écrire aux prisonnier.e.s et à faire des actions de solidarité.
Liberté pour tou.te.s les prisonnier.e.s !

[Traduit de l’allemand d’indymedia.de, 13.08.2019]


Hannovre, Allemagne : nouvelle attaque d’un poste de police – 2 août 2019

Dans la nuit du 2 août, nous avons attaqué le poste de police du quartier d’Empelde à Hannovre en repeignant l’ensemble de la façade en noir.
Par cette action, nous envoyons amour, force et solidarité aux camarades du « banc public ».
Organisez-vous, faites des actions, soyez enragé.e.s et montrez aux camarades incarcéré.e.s q’ils ne sont pas seul.e.s.

[Traduit de l’allemand d’indymedia.de, 13.08.2019]

This entry was posted in ACAB, Actions directes, Antimilitarisme, Contre l'aménagement du territoire et l'embourgeoisement des quartiers, Contre la société de contrôle et de surveillance, Contre les frontières, Répression, solidarité and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.