Rennes, France : Rappel aux matons sur les murs de la prison pour femmes – 13 mai 2019

Un maton (présumé) qui prenait son service lundi 13 mai au matin, est tombé sur une inscription sur les murs de la prison pour femmes de Rennes qui lui a rappelé le sale boulot qu’il accomplit chaque jour. Celui d’humilier chaque jour des personnes privées de leur liberté. De maintenir un monde de barreaux et de prisons. Il s’en est immédiatement indigné sur un réseau social en immortalisant cette agression anti-bourreaux. Du coup, nous nous faisons un plaisir de la publier. 

This entry was posted in Feu aux prisons and tagged , , , . Bookmark the permalink.