Italie : La solidarité, c’est l’attaque ! (3) [27 février-1er mars]

[Suite de la chronologie des attaques en solidarité avec les anarchistes faisant face à la répression en Italie. Pour la période du 22 au 24 février et celle du 7 au 21 février]

Varese, 1er mars : Attaque du local de la Lega (Ligue du Nord)

Dans la nuit du jeudi 28 février au vendredi 1er mars 2019, vers 1h00, des anonymes ont brisé la vitre du local de la Lega à l’extincteur, situé dans la Via Dante.

Ils sont entrés à l’intérieur, ont volé un drapeau, ont tagué à la bombe sur le mur extérieur « La Pacchia è finita » (« Fini le laisser-aller »)* et vidé deux extincteurs à l’intérieur du local. 

NdT: *Commentaire de Salvini juste après l’expulsion de l’Asilo à Turin. « Pacchia » en italien signifie à la fois « le bon temps », « la détente », « la partie de plaisir » ou « fête »…

[Via la presse italienne]


Rome, 27 février : Attaque incendiaire de trois voitures d’auto-partage de la multinationale Eni

ENI tue et pollue, en Italie et à l’étranger. Dans la nuit du 26 au 27 février, on a laissé trois engins incendiaires sur trois voitures Enjoy*.

Solidarité avec tous les anarchistes en prison.

NdT: *’Enjoy’ est un service de voitures en auto-partage qui appartient au géant du pétrole ENI

[Source: Round Robin, 02.03.2019]


Milan, 27 février : Une agence de la Poste attaquée en solidarité

Dans la nuit du 26 au 27 février, on a détruit deux distributeurs de billets, les vitres et la porte de la Poste de la Via Franco Tosi, à Milan.

Liberté pour Nicco, Larry, Silvia, Giada, Antonio et Beppe.
Liberté pour Rupert, Agnese, Stecco, Giulio, Nico, Sasha et Poza.

[Source: Round Robin, 01.03.2019]

This entry was posted in Actions directes, Anti-électoral, Feu aux prisons, Répression, solidarité and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.