Caen, France : Nouveau samedi après-midi d’émeute – 12 janvier 2019

Tout a commencé à l’AG gilets jaunes vendredi soir, largement verrouillée par des gens aux positions plutôt réac ou citoyennes qui ont investi les différentes commissions. Reste tout un tas de gens qui ne sont pas sur ces bases du tout.

Le samedi matin, dès 10h, la manif est tranquille. Arrivée à la pref, la manif part vers la maison d’arrêt en soutien aux gilets jaunes incarcérés. Quelques troubles fêtes scandent des slogans en solidarité à tous et toutes les détenus. Forte présence de groupes d’extrême-droite. Les flics en nombre aujourd’hui empêchent tout rapprochement de la taule. Le cortége s’ébranle à 14h pour un retour vers le centre-ville, dans une ambiance qui a changé. La plupart des gens sont masqués, des barricades de poubelles et de sapins enflammés sont posées le long du parcours (c’est aussi en partie d’autres gens qui sont là l’aprem par rapport au matin…).

Rue saint-pierre, plein centre, la première charge arrive, en même temps que les premières barricades avec le chantier du tram sont réalisées. Les flics essaient systématiquement de nasser les centaines de personnes encore présentes. Un camion de flics est chargé pour empêcher d’être complètement nassé. La manif continue vers les ponts et parvient à rechoper le chantier du tram au niveau des Rives de l’Orne. Du coup c’est reparti comme la semaine dernière pour 3 bonnes heures d’émeute. Affrontements, mais aussi chantiers du tram, et quelques banques, horodateurs et agences intérim en ont pour leurs frais. Les dernières barricades se font à Mondeville vers 18h. Derniers gazages sur le port dans la soirée. Encore beaucoup d’arrestations et de blessé-es.

Ici un texte diffé vendredi et samedi, avec un certain succès et quelques grinçages de dents…

[Reçu par mail]

This entry was posted in ACAB, Actions directes, Répression, solidarité and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire