Marsanne, France : Les effets secondaires du sabotage …

Extrait du Dauphiné Libéré du 30.10.2018 :

La société Res espérait une remise en route totale du parc éolien de Marsanne avant l’hiver (une période de fort vent et donc de plus importante productivité), suite à l’incendie qui avait visé deux éoliennes le 1er  juin dernier. Pour rappel, une des deux éoliennes avait été en grande partie détruite. Sa nacelle, les trois pales ainsi que le moyeu (hub), avaient été entièrement calcinés. La seconde n’avait été que partiellement endommagée. Un incendie qui avait été revendiqué par une plateforme libertaire, pour lequel l’enquête de gendarmerie est toujours en cours. Si tout a été nettoyé, l’exploitant attend toujours livraison de la nouvelle machine commandée en Espagne. Face à cet incident inédit, la difficulté pour la société Res était de retrouver une machine d’occasion compatible avec la tour restante. L’éolienne qui avait été le moins endommagée, devrait, elle, pouvoir redémarrer en novembre, espère l’exploitant.

This entry was posted in Actions directes, Contre l'aménagement du territoire et l'embourgeoisement des quartiers, Contre la science et la technologie and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.