Saint-Denis, France : L’Etat se fait cramer les yeux – 25 octobre 2018

On apprend par Le Parisien que deux caméras de vidéosurveillance ont été incendiées le 25 octobre dernier.

Le sabotage a eu lieu allée Stéphane-Mallarmé et place Lautréamont, dans la cité Gabriel-Péri, en lisière du centre-ville de Saint-Denis, vers 22 h 15 dans la soirée de jeudi. « Un trio a été remarqué en train d’apposer une échelle contre un mât et mettre le feu à la caméra, récemment installée. Un bidon d’essence a été retrouvé au pied du mât.« 

This entry was posted in ACAB, Actions directes, Contre la société de contrôle et de surveillance, Répression and tagged , , . Bookmark the permalink.