Oise : Les gendarmes se vantent de leur nouvelle arme, la vidéo-surveillance dans la poche

Depuis quelques jours, la brigade de gendarmerie de Senlis (Oise, 170 militaires) teste une nouvelle application : elle permet à chaque pandore de pouvoir mater en direct et 24h/24 les caméras de vidéosurveillance sur leur smartphone personnel. C’est le village de Verberie (4000 habitants, 19 caméras) qui sert de test, un test qui a vocation à être étendu à toute la zone gendarmerie de l’Oise et à passer par la suite sur leur smartphone pro (le système NEO). Dans les zones rurales, si les caméras se multiplient jusque dans les petits bleds, il n’y avait souvent pas d’opérateur humain derrière, et encore moins en direct (sauf parfois quand ils ont une police municipale). Cette appli à destination des gendarmes est donc destinée à combler ce vide.

A noter que le mélange entre leur téléphone perso et pro est assez marquant et significatif, tout comme le fait que la vidéosurveillance dépende toujours plus soit de l’installation/présence de la fibre optique (pour les caméras à la campagne) soit d’antennes relais (pour les relier aux smartphones gendarmesques).

Deux vidéos sur cette nouvelle arme technologique des gendarmes:

  • hxxps://videos.leparisien.fr/video/oise-les-gendarmes-ont-la-videosurveillance-sur-leurs-smartphones-15-10-2018-x6vi4sx
  • hxxps://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/armee-et-securite/securite-l-application-qui-donne-acces-a-la-videosurveillance_2995725.html

 

This entry was posted in Contre la science et la technologie, Contre la société de contrôle et de surveillance, Contre-Information and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.