Prison pour sans-papiers d’Aluche, Espagne : Tenter l’évasion collective en passant sur les flics … 19 octobre 2018

Dans la soirée de vendredi 19 octobre, une émeute a éclaté à la prison pour sans-papiers [1] d’Aluche, un quartier du sud-ouest de Madrid. Des migrants ont cherché à s’évader et se sont retrouvés face aux matons-flics du centre. Une dizaine d’entre eux ont été blessés.

Selon les médias, « des migrants auraient utilisé des bancs comme des béliers à la faveur d’une distribution de médicaments, s’en prenant aux 12 policiers en poste à ce moment-là. Parmi les blessés, deux policiers ont été grièvement touchés » et ont du être hospitalisés. Au total, dix flics et un migrant auraient été blessés lors de cette tentative d’évasion collective. 

En août, une révolte avait secoué cette même prison. Cette fois-ci, treize mineurs sans-papiers avaient réussi à s’échapper.

[Reformulé de la presse, 20.10.2018]

NdSAD : [1] Appelées dans le langage du pouvoir « Centres d’Internement pour Etrangers ». C’est l’équivalent en France des Centres de Rétenton Administrative (CRA).

This entry was posted in ACAB, Actions directes, Contre la société de contrôle et de surveillance, Contre les frontières, Feu aux prisons and tagged , , , , . Bookmark the permalink.