Hambourg, Allemagne : Actions de solidarité avec les prisonnier.es du G20

FEU A TOUTES LES PRISONS – Banderole en solidarité avec toutes les personnes incarcérées pour la révolte du G20 et au-delà.

Nous avons délibérément choisi le bâtiment d’un REWE [1] pillé lors du G20 pour donner une importance symbolique à la banderole.

Contre toutes les prisons et ce monde qui en a besoin.

Pour Isa, Nero, Lisa, Peike, toutes les personnes connues et inconnues…

Pour l’anarchie !

[Traduit de l’allemand d’indymedia, 6. Juli 2018]

NdT:

[1] coopérative allemande de commerçants de la grande distribution.

****

Salutations de solidarité à tous les prisonniers un an après les émeutes du G20 à Hambourg

Cette nuit [du 7 au 8 juillet 2018, NdT], les prisonniers du centre pénitentiaire Billwerder-Moorflet ont été salués avec des feux d’artifice.

Nous voulons montrer à nos camarades, compagnon.e.s et tou.te.s les autres détenu.e.s qu’ils/elles ne sont pas seul.e.s. Mais nous sommes conscient.e.s que ceci n’est qu’un petit acte symbolique. Le quotidien morne en taule n’est pas le seul problème, mais c’est plutôt les prisons elles-mêmes ainsi que l’Etat qui se permet de restreindre et contrôler la vie et la liberté de beaucoup de gens. Pour nous, il est évident que la vraie liberté n’est en aucun cas réalisable dans un système pareil. C’est pourquoi il s’agit seulement de le surmonter et de lutte contre l’ordre existant. Depuis maintenant un an, nos ami.e.s sont détenu.e.s et harcelé.e.s pour le G20 et quand on se fie à celles et ceux qui ont le pouvoir, plusieurs d’entre elles/eux devraient l’être pour encore quelques années.

Mais ça ne suffit visiblement pas pour l’appareil policier en roue libre. Depuis plusieurs mois , des mandats d’arrêt cousus de fil blanc sont exécutés partout en Europe, des maisons et des Hausprojekte sont perquisitionnées sous des prétextes absurdes, des appels à la chasse à l’homme ou en tout cas tous les efforts possibles sont mis en place pour réprimer, combattre et criminaliser (sic) les insurgé.e.s et les révolutionnaires. Nous nous solidarisons de tou.te.s les rebelles du G20 ciblé.e.s par la répression, en nous détachant des catégories telles que « criminel.le.s » ou « coupables/innocent.e.s ».

On ne cesse de se rendre compte à quel point la police, la politique, le pouvoir judiciaire et leurs défenseurs agissent de manière mensongère et sournoise. Mais le simple fait qu’ils existent est le seul problème C’est donc à nous d’être et de rester acti.f.ves et de lutter pour la liberté !

A toutes les personnes enfermées : tenez bon !

Pour un monde sans prisons !

Pour l’anarchie !

[Traduit de l’allemand de indymedia, 8. Juli 2018]

This entry was posted in Contre la société de contrôle et de surveillance, Feu aux prisons, Répression, solidarité and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.