France : Les attaques de boucherie se poursuivent et s’étendent

Jouy-en-Josas (Yvelines), 2 juillet 2018. Dans la nuit de dimanche à lundi, aux alentours de 3h, une boucherie s’est fait fracasser plusieurs vitres et sa façade recouverte d’un tag « Stop spécisme ». Bien que le boucher dormant juste au-dessus de son commerce fut réveillé par l’alarme, les assaillant.e.s étaient déjà loin quand celui-ci est descendu dans la rue.

Angers (Maine-et-Loire), 27 juin 2018. Dans la nuit de mardi à mercredi, une boucherie a été attaquée par des anti-spécistes : sur la façade du commerce étaient marqués à la craie des slogans tels que « Viande=meurtre » et « Stop au spécisme ». Le slogan publicitaire du commerce « L’art, le goût, la tradition » a été détourné en « l’art du meurtre, le goût de la mort ».

Par ailleurs, la porte vitrée du commerce a été brisée en mille morceaux. Les dégâts s’élèveraient à près de 1.250 euros.

Face à ces attaques qui se répètent et commencent à s’étendre à plusieurs villes de l’Hexagone, les professionnels de la boucherie et de la charcuterie sont reçus dans la matinée ce mardi (3 juillet) par le ministre de l’intérieur afin de réclamer davantage de protection de la part des services de l’État.

[Reformulé de la presse]

This entry was posted in Actions directes and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.