Madrid, Espagne : Incendie d’un DAB en solidarité avec les prisonniers anarchistes – 18 février 2019

Dans la nuit du 18 février 2019, un distributeur de billets de l’agence bancaire ‘Bankia’ a été incendié dans le quartier de Usera. Cette petite action est un signe d’encouragement pour Lisa, récemment transférée d’Allemagne à Madrid, pour les inculpé.e.s du G20, les compagnon.ne.s arrêté.e.s à Madrid le 29 30 octobre dernier, accusé.e.s de l’incendie d’un autre distributeur de billets de ‘Bankia’ et pour les compagnon.ne.s en Italie, récemment frappé.e.s par de nouvelles opérations contre les milieux anarchistes à Turin et à Trente, ainsi que pour les compagnon.ne.s jugé.e.s dans les opérations ‘Scripta Manent‘ et ‘Panico‘.

Faites savoir aux Etats espagnol et italien que la solidarité anarchiste ne s’arrêtera pas. Et cela se concrétisera par autre chose que de simples mots. Le sabotage est simple et facile. Sa force réside dans les possibilités de le reproduire.

Nous inscrivons également cette petite action comme une contribution à la semaine d’agitation et de propagande contre la gentrification, la spéculation capitaliste et en défense des squats.

Liberté pour Lisa, liberté pour tou.te.s !

Vive l’anarchie !

[Traduit de l’espagnol de Contramadriz, febrero 28, 2019]

This entry was posted in Actions directes, Contre l'aménagement du territoire et l'embourgeoisement des quartiers, Feu aux prisons, Réflexions sur l'action directe et la répression, Répression, solidarité and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.