Montbéliard (Doubs) : Se venger de l’interpellation en attaquant leur monde de techno-surveillance – 3 juin 2020

La nuit du 2 au 3 juin a été agitée dans le quartier de la Petite-Hollande, à Montbéliard. A la suite d’une interpellation, vers minuit, des inconnus sont parvenus à détruire des caméras de surveillance, pourtant bien protégées (cf photo ci-dessous). Des habitants les ont vu grimper aux poteaux et arracher les globes. « Ils étaient habillés de noir et cagoulés », témoigne l’un d’entre eux.
Un véhicule utilitaire, qui était garé sur le parking de Numérica, le pôle numérique de Bourgogne-Franche-Comté¹, a été complètement incendié. En intervenant, les policiers se sont pris des caillasses.

Les journaflics ne dévoilent pas le nom de l’entreprise visée, mais étant donné l’endroit où l’utilitaire était garé, il y a de fortes chances qu’il s’agisse d’une entreprise chargée de poser la fibre optique ou plus globalement d’assurer le développement de tout autre réseau de télécommunication.

La maire, Marie-Noëlle Biguinet, qui se plaint dans la presse de ne pas avoir assez de flics, envisage d’imposer un couvre-feu.


NdSAD:
¹Pour voir à quoi ça ressemble: hxxps://numericabfc.com/

[A partir de l’est républicain, 3 juin 2020]

This entry was posted in ACAB, Actions directes, Contre l'aménagement du territoire et l'embourgeoisement des quartiers, Contre la science et la technologie, Contre la société de contrôle et de surveillance and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.