Bâle, Suisse : Série d’attaques contre les aménageurs du camp de rétention de Bässlergut

Bâle, Suisse : Les attaques contre les responsables de l’aménagement du camp de rétention de Bässlergut continuent…

Dans la nuit de vendredi dernier (5 mai 2017) dans la Güterstrasse à Bâle :

Des dégâts ont été causés de diverses manières sur le bâtiment de l’EAGB (société d’électricité « Elektrizitäts AG »), qui est en charge des installations électriques pour l’agrandissement du camp de Bässlergut (et participe même au business de la « sécurité) : tous les pneus du camion sur la ‘Vorplatz’ ont été crevés, le panneau publicitaire tailladé et pulvérisé de peinture sur le devant. L’ensemble de la façade du bâtiment a également été aspergé de peinture et l’inscription « Ceci est un avertissement : Stop Bässlergut » ajoutée.

Puis juste à côté, nous avons trouvé le bureau des Verts, qui a eu deux fenêtres brisées et sa façade inscrite du simple slogan « la politique ment ».

[Traduction de l’allemand de linksunten indymedia, 12. Mai 2017]


Bâle, Suisse : Deux véhicules d’un constructeur de la prison de Bässlergut crevés

D’ici 2020, la taule bâloise de Bässlergut doit être agrandie avec un nouveau bâtiment. Cela mènera à davantage de places de rétention administrative pour les migrants en attente d’expulsion, ainsi que plus de capacité pour de la détention « régulière ».

L’entreprise de construction ‘Implenia’ s’implique dans ce chantier qui a débuté récemment. Au cours du week-end (15 et 16 avril 2017), deux de leurs véhicules ont pu se faire crever leurs pneus. Des inscriptions disant que ce chantier doit être stoppé ont été ajoutées sur les deux véhicules.

Crevez les responsables de ce chantier et de cet existant qui produit de tels bâtiments monstrueux où que vous les trouviez !

Liberté pour tou.te.s !

[Traduction de l’allemand par Contra Info]

This entry was posted in Actions directes, Contre la société de contrôle et de surveillance, Répression and tagged , , , . Bookmark the permalink.