Bâle, Suisse : Nous pouvons renoncer à votre « solidarité » !

En début de semaine (4/5), l’entrée du bâtiment où se trouve le parti de l’UDC de la ville de Bâle a eu ses vitres détruites.

Vous, comme tous les autres partis, invoquez la cohésion sociale face à la crise. Tout d’un coup, il faudrait que tout le monde fasse bloc et que chacun assume sa responsabilité, alors que l’ensemble de votre système est conçu pour déléguer toute responsabilité.
Vous prêchez une solidarité nationaliste le long de la frontière du pays.
Vous êtes le contraire de la solidarité.
Pour vous, les vies humaines ne sont à protéger que lorsqu’il s’agit de main-d’œuvre bénévole.
Votre « cellule la plus importante de la société », le famille nucléaire, n’apporte ni liberté ni sécurité mais violence à bon nombre d’entre elles, d’autant plus en temps de crise.

Depuis des décennies, vous vous acharnez sur les personnes sans-papiers et vous êtes responsables de leur persécution, de leur enfermement et de leur expulsion.
Nous n’oublions pas que votre politique raciste a favorisé le glissement réactionnaire en Europe  lors de ces vingt dernières années.
Vous avez acquiescé lorsqu’un raciste convaincu a assassiné dix personnes dans la ville allemande de Hanau il y a quelques mois.
Nos cœurs rebelles brûlent et laissent derrière eux des vitres brisées. C’est un bon moment pour attaquer.
Dans l’esprit de la nuit de Walpurgis, salutations à tou.te.s celles et ceux qui luttent avec passion contre l’État et le patriarcat capitaliste.

[Traduit de l’allemand de Barrikade.info, 6. Mai 2020]

This entry was posted in A bas le patriotisme, Actions directes, Anti-électoral, Contre le patriarcat, Contre les frontières, Feu aux prisons and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.