Opération « Scripta Manent », Italie : Appel à la solidarité internationale pour le 16 novembre, jour de procès

Le 16 novembre à 10h, dans la salle-bunker du tribunal de Turin [salle hyper-sécurisée du tribunal, détachée à l’intérieur de la prison des Vallette ; NdT] aura lieu la première audience du procès « Scripta Manent », qui va être un long parcours judiciaire, contre 22 compagnon.ne.s, dont 7 actuellement en prison.

L’appareil répressif de l’État accuse une partie du mouvement anarchiste de l’attaquer à travers des pratiques d’action directe destructive contre ses structures et ses hommes, la production et la diffusion de presse anarchiste en soutien aux prisonniers et aux prisonnières révolutionnaires.

Le théorème du Procureur Sparagna dit que les positions des compagnons et compagnonnes sous enquête sont isolées et lointaines de celles du reste du mouvement anarchiste. La sienne est une tentative évidente de morceler et de confiner l’anarchisme dans des clôtures interprétatives et judiciaires bien définies.

Neutralisons la tentative d’isoler ces compagnons et ces compagnonnes et maintenons que les pratiques et les positions dont ils et elles sont accusé.e.s sont le patrimoine de tou.te.s les anarchistes et les révolutionnaires et réaffirmons notre proximité et notre solidarité avec les inculpé.e.s.

Nous appelons à participer au rassemblement de jeudi 16 novembre à 10h face à la salle-bunker du tribunal des Vallette et lançons, pour cette journée, un appel à la solidarité internationale avec tou.te.s les anarchistes, rebelles et révolutionnaires prisonnier.e.s, dans les endroits et selon les modalités que chacun.e estimera les plus appropriés.

[Traduit de l’italien de la CNA par Attaque, 11/10/2017]

This entry was posted in Feu aux prisons, Rencart, solidarité and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.