Madrid, Espagne : Incendie d’un dab en solidarité avec Lisa, condamnée pour braquage de banque en Allemagne – 11 avril 2018

Le 13 avril était la date anniversaire de la détention de la compagnonne Lisa, arrêtée lors d’une opération policière coordonnée entre les Mossos d’esquadra (police catalane) et la police allemande. La compagnonne a depuis été enfermée dans plusieurs prisons espagnoles puis allemandes (où elle se trouve actuellement). Récemment elle a été condamnée par un tribunal allemand à 7 ans de prison (et demi, NdSAD), accusée d’avoir exproprié une banque à Aachen (Allemagne).

À l’aube du 11 avril un dab de Bankia à Vallekas (Madrid) a été incendié, dans la rue Carlos Martín Álvarez et des tags en solidarité avec la compagnonne ont été réalisés.



L’attaque se justifie en soi : les banques sont l’un des principaux moteurs de la société de l’État et du capitalisme. Les investissements dans les taules, centres pour mineurs ou dans l’industrie de l’armement ; les crédits accordés aux entreprises et Etats ; les expulsions et spéculations avec les logements, la complicité avec les processus d’embourgeoisement, sont entre autres ce qui contribue aux engrenages du capitalisme… Le système bancaire dans toute son architecture a toujours été l’un des ennemis majeurs des exploité.e.s, et par conséquent, des anarchistes, comme on a pu le voir à travers les expropriations et sabotages qui ont toujours accompagné la lutte anarchiste au cours de son histoire.

Face au tableau gauchiste de soumission (qui atteint même les milieux libertaires) qui se joint de façon acritique à la protestation contrôlée, civique et citoyenne, où est réclamée la liberté d’ordures policières ou politiques en pleine catharsis de nationalisme citoyenniste tandis que d’autres nagent en pleine autosatisfaction de victimisation sur les réseaux sociaux, nous sommes nombreuses nombreux à ne pas renoncer à l’attaque.

Que cette petite preuve de solidarité soit une façon d’exprimer de la tendresse et du réconfort envers Lisa et envers tous les compagnons et compagnonnes anarchistes emprisonné-e-s par l’État, en Italie, en Grèce, en France, en Allemagne, en Turquie, au Chili, au Mexique, en Russie et partout dans le monde.

La solidarité c’est l’attaque !
Courage pour Lisa !
Vive l’anarchie !

Des anarchistes.

[Traduit de l’espagnol de Contramadriz, 11.04.2018]

This entry was posted in A bas le patriotisme, Actions directes, Contre l'aménagement du territoire et l'embourgeoisement des quartiers, Contre la société de contrôle et de surveillance and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.