Onans (Doubs) : Réunion agitée pour les promoteurs du projet de parc éolien – Fin novembre 2019

Un soir de fin novembre 2019 à Onans (Doubs), une réunion d’information et de promotion du projet éolien des « deux vallées » s’est tenue à la mairie-école avec plusieurs élus et la cheffe du projet de la société Valeco. Dedans comme dehors, l’opposition au projet s’est manifestée de vive voix, et une fois la réunion terminée, une mauvaise surprise attendait celles et ceux venu.e.s faire de la pédagogie et vanter ce projet dévastateur : deux maires et la cheffe du projet de Valeco ont retrouvé leur voiture vandalisée.

« C’était un soir de la fin novembre à Onans. Il y a réunion d’information à la mairie école du village. La société Valeco vient présenter aux élus d’Onans, Étrappe, Faimbe et Médière les variantes du projet éolien en discussions depuis cinq ans. Initialement de sept éoliennes, les prétentions ont été revues à la baisse avec un parc de quatre éoliennes qui pourrait être implanté dans la forêt communale. Les oiseaux blancs ont fondu en nombre mais pris de la hauteur puisqu’ils pourraient mesurer 240 m. Ce soir-là, les opposants s’invitent à la réunion quelque peu chahutée. Dehors, les banderoles ont été déployées et les slogans anti-éoliens fusent dans la nuit. Dedans, les discussions sont houleuses.

À la sortie de la réunion, Noël Chavey, le maire d’Onans, et Bruno Beaudrey, le maire d’Etrappe, découvrent avec stupeur que leurs voitures ont été vandalisées. Des rayures griffent les carrosseries. Quant au véhicule de la cheffe de projet de Valeco, elle est couverte de farine et d’œufs en omelette.

Dès le lendemain, le maire d’Onans a saisi la gendarmerie d’une plainte pour dégradations visant clairement l’association des opposants à l’éolien (L’association « Protection des paysages des 2 Vallées vertes »). Son président Marc Vermot-Desroches réfute vivement ses accusations : « En aucun cas notre association n’a commis d’actes répréhensibles, prémédités ou organisés, en marge de notre manifestation devant la mairie. Vandalisme que nous déplorons d’ailleurs ». […]

[Repris de l’Est Républicain, 30.12.2019]

This entry was posted in Actions directes, Anti-électoral, Contre l'aménagement du territoire et l'embourgeoisement des quartiers and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.