Païta (Nouvelle-Calédonie) : Le commissariat de la police municipale cramé juste avant son inauguration – 11 février 2020

Dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 février 2020, les locaux de la future police municipale, au coeur du village de Païta, non loin de Nouméa, ont été en partie incendiés. L’origine des flammes est purement volontaire d’après les enquêteurs.

Les dégâts, évalués par les services techniques, sont estimés à 3,5 millions de francs pacifiques, soit près de 30 000 euros. L’édifice devait être livré dans une dizaine de jours.

«Nous ne reculerons pas», tone un communiqué envoyé mardi après-midi, dans lequel la municipalité « condamne et dénonce avec la plus vive fermeté les auteurs de l’incendie volontaire et criminel du futur commissariat de la police municipale ».

[Repris des Nouvelles Calédoniennes, 11.02.2020]

This entry was posted in ACAB, Actions directes, Contre la société de contrôle et de surveillance and tagged , , , . Bookmark the permalink.