Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) : Renouer avec la confrontation plutôt que de festoyer avec les bouffons de la légalisation – 17 janvier 2020

Le soir du vendredi 17 janvier 2020, le Mouvement de la ZAD, qui s’est vendu à l’Etat, entendait festoyer et célébrer le deuxième anniversaire de l’abandon du projet d’aéroport par un « banquet et un fest-noz organisés à la ferme de Bellevue ».

Cela n’a bien sûr pas été du goût de certain.e.s, qui, écoeuré.e.s à l’idée de laisser ces zadistes fêter ces deux années de tractation politicienne et de collaboration avec l’Etat, ont fait une contre-soirée sur la « Route des Chicanes », la RD281, histoire de raviver quelques flammes de la confrontation (toujours pas) passée.

Aux alentours de 22h, une quarantaine de personnes masquées ont dans un premier temps incendié des palettes au carrefour des Ardillières. Puis quand les pompiers et les gendarmes sont arrivés sur place, ils ont fait face à un attroupement de personnes plutôt « vindicatives »qui se tenaient à proximité d’une voiture en train de brûler, avec des bouteilles de gaz à l’intérieur…. qui s’avéreront vides.

La circulation a été rétablie le lendemain vers 11 h, après le remorquage de la carcasse du véhicule.

[Reformulé de la presse]

This entry was posted in ACAB, Actions directes, Contre l'aménagement du territoire et l'embourgeoisement des quartiers, Contre le pouvoir et ses faux-critiques and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.