Toulouse : Beau comme des véhicules du Ministère de la Justice qui brûlent – 19 novembre 2019

Dans la nuit de lundi 18 au mardi 19 novembre 2019 à Toulouse, plusieurs véhicules du ‘Service Pénitentiaire d’Insertion et de probation’ (SPIP) et de la ‘Protection Judiciaire de la Jeunesse’ (PJJ) ont été incendiés alors qu’ils étaient stationnés devant l’UEMO (unité éducative de milieu ouvert) Saint-Exupéry, située avenue de Lespinet. Sur place, un tag « Libérez les GJ » a été retrouvé au sol.

Au total cinq voitures ont été détruites par les flammes devant les locaux du SPIP et de la PJJ, dont quatre appartenaient au Ministère de la Justice (selon LaDépêche). Selon France3, trois véhicules appartenaient à la PJJ, un autre au SPIP. Pour 20Minutes, trois au SPIP, un à la PJJ. L’incendie s’est déclaré vers 00h30, selon La Dépêche (entre 1h et 2h selon Fr3), mais flics et les pompiers ne sont intervenus que vers 2h du matin (ActuToulouse). 16 pompiers ont été dépêchés sur place avec quatre engins de secours pour venir à bout des flammes. Mais les flammes ont eu le temps de lécher les bureaux, de noircir la façade et de détruire plusieurs vitres sous l’effet de la chaleur.

D’après les enquêteurs, « le feu est d’origine criminelle. Trois départs de feu ont été relevés ».

[Repris de divers articles de presse, 19.11.2019]

This entry was posted in Actions directes, Contre la société de contrôle et de surveillance, Feu aux prisons, Répression, solidarité and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.