Sankt-Pölten, Autriche : Attaque incendiaire contre le siège du parti nationaliste FPÖ – 12 août 2019

Dans la nuit de lundi 12 août à Sankt-Pölten, le siège du parti d’extrême-droite FPÖ de Basse-Autriche a été attaqué aux pavés et aux cocktails Molotov.

Les images des caméras de surveillance du siège du parti fasciste, « Parti de la liberté d’Autriche », montrent quatre personnes cagoulées jeter des cocktails Molotov sur la façade du bâtiment, situé dans la Purkersdorfer Straße. L’attaque a eu lieu entre 1h40 et 2h07. Les incendiaires sont parvenu.e.s à forcer l’entrée du parking pour ensuite jeter plusieurs grosses pierres et engins incendiaires sur le bâtiment, brisant plusieurs vitres et noircissant la façade. Vers 2h, deux assaillants sont revenus sur les lieux pour s’assurer qu’un cocktail Molotov avait bien fini son vol à l’intérieur. Du matériel de propagande nationaliste a en partie été détruit.

Diverses sections de la police scientifique sont en charge des investigations, notamment la direction fédérale à la sûreté du territoire mais aussi et surtout de l’unité de police anti-terroriste « LVT ».

La direction du parti d’extrême-droite a lancé un « appel à témoin » plutôt particulier: elle a annoncé qu’elle offrirait 5000 euros à tout citoyen qui apporterait des renseignements sur les faits et donnerait des indices sur les quatre auteurs présumés, qu’elle a immédiatement qualifiés « d’ennemis de la démocratie » et « d’anarchistes ».

L’ensemble de la classe politique, du SPÖ (parti social-démocrate) au ÖVP (centre-droit, démocrates chrétien), a condamné cette attaque « contre la démocratie ». Le secrétaire fédéral du parti social-démocrate de Basse-Saxe, Wolfgang Kocevar, a notamment qualifé cette attaque « d’atroce et de condamnable au plus haut point ».

Le matériel de propagande des nationalistes détruit dans l’incendie

[Repris des médias autrichiens]

This entry was posted in A bas le patriotisme, Actions directes and tagged , , , , . Bookmark the permalink.