Lyon, France : Quelques techniques ingénieuses pour saboter les trottinettes électriques – Juin 2019

« Peinture sur le QR code de déverrouillage, câbles coupés ou tout simplement jetées dans la Saône et le Rhône, à Lyon, les dégradations contre les trottinettes électriques en libre-service sont de plus en plus nombreuses », nous fait part Lyon Capitale le 11 juin 2019.

« Début juin, de la peinture violette a été placée sur les QR code de déverrouillage de certaines trottinettes, rien qui ne puisse être enlevé avec un peu de dissolvant, mais suffisamment gênant pour bloquer des locations pendant quelques heures. […] »

Certain.es « passent la vitesse supérieure et basculent dans des actes délictuels, pour immobiliser les engins des opérateurs. Via une procédure express, en peignant le QR code, nécessaire pour déverrouiller les trottinettes avec son smartphone. Au coup de peinture sur le QR code s’ajoute une autre forme de dégradation, plus radicale : l‘envoi à l’eau de trottinettes. 22 ont été repêchées à Lyon, dans la Saône pendant le festival Zéro Déchet, mi-mai ». (Le Progrès, 10.06.2019)

This entry was posted in Actions directes, Contre l'aménagement du territoire et l'embourgeoisement des quartiers, Contre la science et la technologie and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.