Poitiers (Vienne) – Montbéliard (Doubs) : Floraison de tags du mois de mai

Poitiers (Vienne), 30 mai 2019 : « La gentrification tue les pauvres »

Au cours de la nuit, l’œuvre de Jean-Marie Appriou (installée en début de semaine sur la place Charles-VII) a été vandalisée à la peinture violette (les journaflics y ont vu rouge apparemment). Appelée « Grand’eau », cette sculpture en fonte d’aluminium de 900 kg incluant un crocodile et deux figures de sirènes a été souillée directement : un œil larmoyant et une somme (190.000 €, prix total d’installation de la création et des trois « Rings », anneaux métalliques servant de bancs des frères Bouroullec). Au sol, deux inscriptions : « C’est moche » et « la gentrification tue les pauvres ». (Source: La Nouvelle République, 31.05.2019)


Montbéliard (Doubs), 25-26 mai 2019 : « Les sorcières brûleront l’Etat »

Dans un article de l‘est républicain du 30.05.2019, on apprend que de nombreux tags ont été inscrits dans les rues de Montbéliard au cours du week-end précédent (25 et 26.05.2019). Les passant.e.s ont pu remarquer les nombreux slogans tracés à la peinture rose et rouge un peu partout dans le centre-ville. Sur un panneau publicitaire et la façade d’une banque, on pouvait lire: « Les sorcières brûleront l’Etat ». Ailleurs, « Levons-nous femmes esclaves » ou bien « Moins de vigipirates plus de vagins-pirates »…


Poitiers (Vienne), 18-19 mai 2019 : « Nous sommes les filles des sorcières que vous n’avez pas brulées »

Durant le week-end, les murs des rues Saint-Germain et Benjamin-Franklin ont été recouverts de tags, des slogans pour la plupart accompagnées de symboles anarcha-féministes: « Nous sommes les filles, des sorcières que vous n’avez pas brulées », « Stop au harcelement de rue », « Ceder n’est pas conscentir », « s’armer jusqu’aux lèvres ». (Source: Centre-Presse, 20.05.2019)

Dans la rue Benjamin Franklin

 

 

 

This entry was posted in Contre l'aménagement du territoire et l'embourgeoisement des quartiers, Contre le patriarcat and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.