Italie : Opération « Prometeo » – Trois compagnon.ne.s arrêté.e.s – 21 mai 2019

Quelques infos sur l’opération « Prometeo »- 21 mai 2019

Trois personnes ont été arrêtées ce matin [21.05.2019] à Ferrare, Modène, et en France, suite à une enquête menée par les Ros [unité anti-terroriste des carabiniers] dans le cadre d’une opération appelée « Prometeo » coordonnée par le chef du service antiterroriste milanais Alberto Nobili, et par le substitut du procureur de Milan, Piero Basilione. 

Ils/Elles sont accusés d’avoir envoyé des colis piégés en juin 2017 aux procureurs de Turin Roberto Sparagna [proc en charge de l’opération Scripta Manent] et Antonio Rinaudo. L’enquête aurait démarré suite à l’envoi d’un colis piégé au directeur du Département de l’administration pénitentiaire à Rome, Santi Consolo.

Les trois personnes auraient été identifiées par le biais d’une caméra de vidéo surveillance d’une église située près du magasin où les enveloppes ont été achetées dans la ville de Gênes, de recherches au cyber concernant les adresses des destinataires (à Gênes également), des écoutes téléphoniques et filatures.

L’enquête est toujours en cours et des perquisitions auraient eu lieu aujourd’hui en Italie et à l’étranger.

[Reformulé depuis leur presse par cracherdanslasoupe.noblogs.org, 21.05.2019]


Italie : Opération Prometeo – Trois compas arrêté.e.s

Le 21 mai, Natascia, Beppe et Robert ont été arrêté.e.s par les ROS des Carabinieri, lors d’une opération répressive nommée Prometeo (Prométhée), dans le cadre de laquelle il y a eu aussi d’autres perquisitions. Les médias disent que l’accusation principale est « attentat avec finalité terroriste et subversive » : ils/elles sont considérés comme responsables de l’envoi de trois colis piégés, en juin 2017, destinés aux Procureur Antonio Rinaudo [1] et Roberto Sparagna [2], ainsi qu’à Santi Consolo, à cette période directeur du DAP « Dipartimento dell’Amministrazione Penitenziaria » [3]

En attendant plus d’infos, voilà l’adresse d’un des compas emprisonné.e.s, la seule connueà l’heure atuelle:

Robert Firozpoor
Casa di Reclusione di Opera
via Camporgnago 40
20141 Milano – Italie

[Traduit de l’italien de Insuscettibile di ravvedimento par attaque.noblogs.org, 21.05.2019]

NdT:
[1] Le proc’ « anti-anarchiste », connu par des nombreux compas de Turin.
[2] Proc’ dans le procès Scripta Manent
[3]
L’AP italienne; selon les journaux, ces attaques auraient eu leu dans le cadre de l’appel « pour un mois de juin dangereux » – les trois seraient peut-être accusé.e.s aussi des engins envoyés à la maire de Turin Chiara Appendino

 

This entry was posted in Répression, solidarité and tagged , , , . Bookmark the permalink.